Menu Content/Inhalt
Home arrow Les Artistes arrow AFL 05, Indélébiles - L'enfance

fouiner

Membres: 7
Publications: 206
Liens: 30
Visiteurs: 665238
AFL 05, Indélébiles - L'enfance Convertir en PDF Version imprimable
02-03-2005
Jaquilino « Zepek »
Il a passé son enfance dans la galère et la famine
Sa famille manquait d’argent pour se nourrir
Donc il travaillait beaucoup pour pouvoir survivre
Car chaque jour, il bouffait un petit bout de pain
Il soufre parce que son père bosse dur pour être pauvre
Il a trop volé pour ne pas mourir de faim
Alors il découvre que son peuple n’était pas riche
Il a trop vu de morts sur cette terre sèche
--
Hamidou « Gringo »
Pour s’en sortir, il a pris un bateau qui allait en France
Il a quitté son pays d’origine, malheureusement
Arrivé en France, il a fait une formation en mécanique
Il a commencé à travailler à 18 ans
Son salaire était misérable car il était sans papier
Il a envoyé presque tous son argent à ses parents
Il avait des petits frères et des petites sœurs
Qui lui manquaient tellement, qui vivent encore dans la famine

Refrain :
Nos dirigeants craignent leurs propres gosses
Par peur qu’ils deviennent les nouveaux boss
L’espoir de réussir est tombé en ruines
Et c’est cette rage qui nous anime


Bakary « Bak »
Quand j’étais petit, on m’a dit que j’étais un saint
Mais moi, je voulais être le style de bandit
Qui brandit les fusils, un grand m’a dit :
« mon petit, tu n’as rien compris à la vie
Au lieu de jouer le bandit, tu n’as qu’à draguer les filles
En faire un produit pour ta belle nuit »
Je lui répondit qu’on a tous le même train de vie
Qui se traduit par des poursuites maudites, délits de fuite
--
Chris « Black »
Depuis que je suis petit, j’ai grandi à Jean Vivi
J’y ai fait ma vie, comme tout ceux qui sont ici
La mort nous suit comme si on était en fuite
La cité, c’est comme dans une crypte
Il y a eu un déclic, on a crée Indélébile
Et on va nous connaître dans toutes les plus grandes villes

Refrain :
Nos dirigeants craignent leurs propres gosses
Par peur qu’ils deviennent les nouveaux boss
L’espoir de réussir est tombé en ruines
Et c’est cette rage qui nous anime


Maroin « Demi-Homme »
J’ai vécu mon enfance dans le 9.3.
Pierrefitte Jean Vilar représente le tiécar
Là où j’ai passé mon enfance à moitié
J’ai vu des gens voler et braquer
Ils ont plongés pour plusieurs années
Depuis que j’ai vu tout ça
Je pense aux filles que je ne calculais pas dans le temps
Maintenant, que j’ai grandi, je les poursuit
Pour ne pas qu’elles s’enfuient
Et j’ai réfléchis, c’est ça la vie
--
Chris « Rico »
J’ai passé mon enfance dans ces odeurs atroces
Dans ce côté de la France, on en subit les conséquences
Ici, on a tout vu, tout parcouru
Toutes ces bavures dans ces rues
J’ai vécu dans le 93, même si c’est pas B13
Sache que nous on pèse
Il y aura toujours un groupe pour représenter notre génération
Pour faire monter la tension, montrer toute notre fierté

Refrain :
Nos dirigeants craignent leurs propres gosses
Par peur qu’ils deviennent les nouveaux boss
L’espoir de réussir est tombé en ruines
Et c’est cette rage qui nous anime

 

translator online

logo_worldlingo.png

playlist...

site référencé par

www.le-slam.org